SolidaritY Index du Forum

SolidaritY
SolidaritY World

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



  

              
asbl S o l i d a r i tYnetwork               
Bienvenue dans ce laboratoire de la Solidarité. Nous n'avons aucune prétention, nous ne sommes spécialistes en rien.    
Nous sommes de simples citoyen"ne"s qui prenons conscience du malaise mondial et nous sommes à la recherche d'une réflexion qui aiderait au changement nécessaire pour améliorer la situation.   
Ici nous discuterons de tout sans tabous, le jugement des idées est accepté mais le jugement des personnes est prohibé.   
 
              
    
 
          

.       
      
          
 
 

 

        
,           
         
 
 
 

Navigation
Accueil
Forum
Membres
FAQ
Rechercher
Liens
Bottin des forums
Forum linker
Créer un forum gratuit
Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L’utilisateur enregistré le plus récent est youssouf elimane kane

Nos membres ont posté un total de 409 messages dans 141 sujets
 
Sondage
Pas de sondage actuellement


Vous devez être identifié pour voter

Liens thématiques
Bienvenue
Bienvenue dans le monde de SolidaritY
 
News
Auteur:Yasmina Posté le:Dim 7 Juin - 08:32 (2009)Des jeux où lon viole des écolières...

Le monde devient tout à fait fou !!!
http://www.guardian.co.uk/world/2009/may/11/japan-child-pornographyPression sur le Japon pour qu’il mette un frein à la pornographie infantile.

Appels au gouvernement pour qu’il interdise RapeLay, un jeu vidéo où les joueurs gagnent des points en violant des écolières.

Justin McCurry, Tokyo
guardian.co.uk, Lundi 11 mai 2009


Le Japon a été remis sous pression pour mettre un frein à son large marché de pornographie infantile suite à la campagne lancée pour interdire un jeu vidéo où les joueurs gagnent des points en violant des écolières et en les forçant à avorter.
Equality Now, un groupe des droits humains de New York a appelé le gouvernement japonais à interdire immédiatement RapeLay, un jeu virtuel qu’on peut jouer sur des PCs Windows, et à honorer ses engagements internationaux de mettre fin à l’exploitation sexuelle des enfants.
Amazon,, le distributeur en ligne, a retiré RapeLay de ses sites RU et US plus tôt cette année après une discussion à une conférence de  l’ONU sur l’exploitation sexuelle des enfants à Rio de Janeiro, en novembre dernier. Amazon Japon en a fait de même récemment, mais le jeu reste largement disponible sur d’autres sites commerçiaux en ligne.
Jacqui Hunt, le directeur du bureau de Equality Now à Londres a dit que le jeu était  « extrêmement problématique à plusieurs niveaux ».
« La suggestion que le joueur a transformé le crime violent de viol en un acte sexuel n’indique que trop bien le danger d’objectiver et de déshumaniser les femmes et de normaliser la violence contre elles, » a-t-il dit.
Equality Nox a insisté auprès de ses 30.000 membres pour qu’ils écrivent au Premier ministre Taro Aso, en exigeant que le Japon remplisse ses obligations comme signataire de la convention de l’ONU contre toutes les formes de discrimination contre les femmes.
Bien que le Japon soit un marché lucratif pour les jeux dépeignant la violence sexuelle, RapeLay a été mis en lumière comme un exemple particulièrement dépravé du genre.
Les jeux, représentant des graphiques à haute résolution et une interaction virtuelle, sont souvent introduits dans les écoles ou des wagons de train, avec des joueurs auxquels on attribue des points quand ils commettent des actes sexuels violents jusqu’à ce que la victime se mette à « jouir » de l’expérience. Les victimes sont généralement vêtues d’un uniforme scolaire, bien que leur âge soit délibérément laissé ambigu.
Le thème hentai (pervers) est commun dans les bandes dessinées japonaises, les films d’animation et les jeux vidéo, dont beaucoup exploitent la sous culture populaire de Lolicon, une traduction japonaise du complexe de Lolita.
Le droit japonais interdit la production et la vente d’images explicitement sexuelles d’enfants de moins de 18 ans, mais en exempte les images animées et générées sur ordinateur.
Illusion, la firme de logiciels qui produit RappeLay a jusqu’ici résisté aux appels de retirer le jeu en disant qu’il respecte les lois japonaises concernant la pornographie infantile. « Le jeu n’est pas destiné à être vendu à l’étranger, donc nous ne pouvons pas donner d’autres commentaires, » a dit un porte-parole de Illusion au Guardian.
Mais ceux qui mènent campagne contestent l’argument de la firme qu’elle ne vise que le marché nippon, où de tels jeux sont considérés comme « acceptables ». « L’âge de l’Internet signifie qu’il est impossible de confiner quoi que ce soit à un marché spécifique, » a dit Hiromasa Nakai, un porte-parole de UNICEF-Japon.
« Les gens au Japon doivent réaliser que ce qui pourrait être acceptable dans une culture ou un contexte peut ne pas être acceptable dans un autre. De toute façon, beaucoup de Japonais n’ont pas idée de ce qui est en vente devant leur propre porte, et RapeLay n’est que le sommet de l’iceberg. »
Le jeu n’est qu’un seul des dizaines de milliers de jeux vidéo avec un contenu explicitement sexuel qui peuvent être achetés en ligne ou dans des magasins du district débile de Tokyo, Akihabara.
Des pressions pour renforcer la loi surviennent au milieu d’une augmentation alarmante des demandes de pornographie infantile. En 2007, plus de 300 enfants en dessous de 18 ans ont été identifiés comme victimes d’après la police japonaise, en augmentation de 20% par rapport à 2006, le chiffre le plus élevé depuis le début des consignations en 1999.

Alors que la police a poursuivi 25 cas de pornographie infantile en 1999, le chiffre est monté à 585 cas en 2006.

[ voir les commentaires ]

 Chat 
resize

Recherche Google
Google
Bienvenue

La date/heure actuelle est Aujourd’hui à 06:41 (2017)

Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Connexion
Nom d’utilisateur:  
Mot de passe:  
 Connexion auto

J’ai oublié mon mot de passe
Vous n'avez pas encore de compte ?
Vous pouvez vous enregistrer
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne : 0 Enregistré, 0 Invisible, 0 Invité et 0 Moteur de recherche

Utilisateurs enregistrés : Aucun

[ Voir toute la liste ]

Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 9 le Dim 28 Sep - 21:21 (2008)
 

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com